Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le bon sens nous l’a toujours dicté : dormir peu, pas assez, nuit à la santé, amoindrit nos aptitudes intellectuelles, atteint notre capacité de jugement, diminue notre temps de réaction, touche notre humeur (on est moins patients, on se fâche plus rapidement, nos émotions négatives sont exacerbées) et influence nos perceptions. Et la science est passée par là !
Selon une étude toute récente menée par des chercheurs de l’université de Tel Aviv, de l’université de Los Angeles et de l’université du Wisconsin-Madison, lorsque que nous manquons de sommeil, notre activité cérébrale est affectée parce que les neurones individuels ralentissent, affectant ainsi les perceptions visuelles et associations d’idées.

L’étude montre également qu’en cas de manque de sommeil, les neurones du lobe temporal du cerveau – la zone associée à la vision et à la mémoire – piquent un somme, parce qu’ils ont été dépassés par des ondes cérébrales lentes, qui sont habituellement présentes pendant notre sommeil.

 

Les neurones sont des cellules nerveuses qui transmettent des signaux depuis et vers le cerveau, à une vitesse pouvant aller jusqu’à 320 km/h. Ils sont situés dans la partie du cerveau qui gère les stimuli, et sont responsables du traitement de l’information.

 

C’est ce ralentissement des neurones individuels, qui, quand nous manquons de sommeil, conduit à des réactions comportementales décalées face aux évènements qui nous entourent, révèle la nouvelle étude publiée dans Nature Medicine.

Ne sous estimons pas le besoin physiologique du sommeil ! Dormez et adoptez une hygiène de vie équilibrée pour nourrir l'optimisme et votre capacité à voir la "vie en rose" !

Source et lire l’article complet publié dans  « The Times of Israël » le 8 novembre 2017 : http://fr.timesofisrael.com/quand-nous-manquons-de-sommeil-nos-neurones-piquent-un-somme-etude/

 

Ne pas assez dormir nuit à l'optimisme
Tag(s) : #Articles bien être

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :