Tableau-noir.jpgUn jour de dernière année du secondaire, j'entrai dans une classe pour attendre un de mes amis. Je venais de franchir la porte lorsque le titulaire de la classe, Monsieur Washington, apparut soudainement et me demanda d'aller au tableau pour écrire quelque chose, pour faire un problème.

Je répondis que j'en étais incapable.

Il rétorqua : «Et pourquoi donc ?»

 

«Parce que je ne suis pas un de vos élèves», dis-je.

 

Il dit : «Cela n'a pas d'importance, allez quand même au tableau».

 

Je répondis de nouveau : «Je ne peux pas».

 

Il répéta : «Et pourquoi donc ?»

 

Embarrassé, je restai un moment silencieux.

Puis j'avouai : «Parce que je suis un déficient mental léger».

 

Il contourna son bureau, s'avança vers moi, me regarda et dit :

«Ne redites jamais cela. Vous n'êtes pas obligé de croire ce que les autres pensent de vous».

 

Réflexion en quelques mots simples :

 

«Traitez quelqu'un tel qu'il est et il ne fera qu'empirer. Traitez-le tel qu'il pourrait être et il deviendra tel qu'il devrait être» (Goethe)

Soyez qui vous pouvez être !!!
Merveilleuse journée positive à vous !

Votre partenaire dans l'optimisime,

Michel POULAERT.

Retour à l'accueil