À l'heure où la morosité, le cynisme et le renoncement n'en finissent plus de faire la une des médias et d'alimenter les conversations de comptoir, il devient urgent de remettre à l'ordre du jour l'antidote n° 1 à tous les désespoirs : l'optimisme.
Selon un sondage publié par l'Institut BVA le 17 novembre 2010, les français seraient les "champions du pessimisme face à la crise".

 
Philippe Gabilliet, à l'occasion d'une conférence tenue le 18 novembre 2010 présente son dernier livre "Eloge de l'optimisme. Quand les enthousiastes font bouger le monde" aux éditions Saint Simon, et ouvre le débat.

 

Retour à l'accueil