Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Source d'Optimisme

Métaphore : Notre propre autobiographie en 5 actes

31 Janvier 2011 , Rédigé par Sources d'Optimisme et de Réflexions Positives Publié dans #Métaphores

pieds.jpg 1

Je descends la rue.

Il y a un trou profond dans le trottoir :

Je tombe dedans.

Je suis perdu… je suis désespéré.

Ce n'est pas ma faute.

Il me faut longtemps pour en sortir.

 

2

Je descends la même rue.

Il y a un trou profond dans le trottoir :

Je fais semblant de ne pas le voir.

Je tombe dedans à nouveau.

J'ai du mal à croire que je suis au même endroit.

Mais ce n'est pas ma faute.

Il me faut encore longtemps pour en sortir.

 

3

Je descends la même rue.

Il y a un trou profond dans le trottoir :

Je le vois bien.

J'y retombe quand même… c'est devenu une habitude.

J'ai les yeux ouverts

Je sais où je suis

C'est bien ma faute.

Je ressors immédiatement.

 

4

Je descends la même rue.

Il y a un trou profond dans le trottoir :

Je le contourne.

 

5

Je descends une autre rue…

 

(Portra Nelson, cité dans Charles L. Whitfield, M.D. "Healing The Child Within".)

 

Juste une courte réflexion :

combien de fois devons-nous tomber dans nos « trous » avant de comprendre qu’il faut peut-être changer de trottoir, de rue ou de quartier ?

 

Comment peut cette métaphore s’appliquer à vous qui êtes las de toujours « tourner en rond » dans le marasme d’une vie dont les jours se ressemblent… dans l’échec parce que nous répétons toujours, tel un rituel, les mêmes erreurs inlassablement…

 

Je vous souhaite une belle journée positive.

Laissez-vous « polir » afin de devenir ce beau diamant qui est en vous ! Osez prendre des risques qui vous mèneront vers une vie encore meilleure !

 

Votre partenaire dans l’optimisme,

 

Michel POULAERT.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

couette.88 14/02/2011 09:58



Entre lesmétaphores 2 & 3, mon coeur balance....


J'ai vu le trou sur mon chemin, car en fait, n'importe quel chemin, il y a un abîme... plus ou moins profond.... donc, je l'ai vu, mais j'ai fait comme s'il n'existait pas.... un petit saut et
hop, je l'évitais.... mmmmm.... plouf, j'ai glissé, sans m'en rendre compte tout de suite, et me suis retrouvée piégée.... maintenant, il faut m'en sortir... mais les parois sont glissantes et
hautes.... je vois la lumière en -haut, c'est ouvert, mais, car il y a des mais, il faut que je me construise ou me trouve les paliers pour m'y agripper, m'y reposer, réfléchir comment continuer
à grimper.... car, avec moi, j'ai une besace, non pas une charge, car en plus, elle est toute menue, toute légère.... il ne faut pas que je la lâche, ni ne la blesse... je dois y faire attention,
pour la sortir indemne avec moi de ce trou plus présent et plus profond que je n'aurais imaginé...



nathalie 31/01/2011 08:02



c'est quand on a compris pourquoi on est dans le trou qu'on peut en sortir et le contourner aprés... et d'ailleurs aprés, il n'y même plus de trou... le chemin a été réparé... ;-)