Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Source d'Optimisme

On ne s'imagine pas toujours... Le succès est accessible !

11 Août 2014 , Rédigé par Michel POULAERT Publié dans #Articles bien être

Fred-Astaire.jpgLors de mes diverses rencontres, je constate que beaucoup de gens pensent encore que le succès est le fruit de « la chance », « de main divine », « du hasard » ou encore « d’une bonne étoile »…

Je sais que certaines personnes croient à la providence et aux influences des astres ou encore à la main de Dieu dans tout ce qui leur arrive. Si, dans une certaine mesure, le hasard ou les interventions miraculeuses sont des réalités, je suis de ceux qui sont convaincus que notre destin est principalement le résultat de nos choix et de nos actions. Nous sommes les capitaines de notre navire, l’acteur de notre vie. Se laisser porter par « les étoiles » ou « par le destin » nous fait souvent entrer dans une attitude de passivité et nous devenons spectateur de notre propre vie : le sort de notre vie est « entre les mains » des éléments qui la gère pour nous. Nous laissons dépendre notre vie des éléments extérieurs que nous ne maîtrisons pas.

 

Pour illustrer cette conviction, je vous invite à vous inspirer de ces quelques grandes personnalités. Ne perdez pas de vue que ceux-ci sont devenus « grands » par leur force, leur persévérance, leur vison, leur persévérance, leur capacité à rebondir face aux échecs qui ont souvent été nombreux, de leur foi en eux et leurs projets. Ils ne se sont pas laissé décourager, ni par des idées toxiques, ni par leur entourage. Ils ont agit, ils ne sont pas restés passifs, ils ont été maîtres de leur vie en mettant tout de leur coté. On ne naît pas Grand Homme, on le devient.

 

Et ce parcours qui mène vers le succès, trop souvent, nous ne le connaissons pas, nous n'en tenons pas compte. On ne voit que le succès, sans réaliser le prix qu'ils ont dû payer pour l'atteindre. Parfois on ne fait que voir ce qu’ils sont devenus, sans chercher à connaître le parcours parfois pénible qui les a mené à la réussite. Nous ne voyons que le résultat. Mais ce parcours est le plus intéressant justement ! Le connaître nous aide à mieux comprendre le processus qui mène à la réussite et le prix (fort) à payer pour y arriver ! Car c'est bien d'un processus d'action et d'état d'esprit dont il est question. Et cela fonctionne pour tout le monde, vous inclus !

 

► Concernant le premier bout d’essai de Fred Astaire, un des patrons de la MGM écrivit cette note datée de 1933 : « Mauvais acteur ! Presque chauve ! Petit talent pour danser ! »Astaire conservait cette note au-dessus du foyer dans sa demeure de Beverley Hills. La persévérance l’a fait réussir.

 

► Abraham Lincoln est né dans la pauvreté, a dû supporter la défaite tout au long de sa vie. Il a perdu huit fois aux élections, a fait deux faillites d’affaires et a souffert d’une dépression nerveuse. Il est devenu l’un des plus grands présidents des Etats-Unis.

 

► Julio Iglesias avait un bel avenir en tant que footballeur professionnel au Real de Madrid. Il était gardien de but. Un grave accident de voiture survenant dans la nuit du 22 septembre 1962 le paralyse pendant un an et demi. Sa carrière prometteuse prenait brusquement fin. Pour passer le temps, son père lui avait offert une guitare. On connaît la suite…

 

► Socrate a été condamné pour « impiété et corruption de la jeunesse ».

 

► La famille de Louisa May Alcott, auteure de « Les Quatre Filles du Dr March », l’encourageait à se trouver une place de serveuse ou de couturière.

 

► Beethoven était plutôt mauvais violoniste et préférait jouer ses propres compositions plutôt que d’améliorer sa technique. Son professeur disait qu’il était nul comme compositeur.

 

► Les parents du célèbre chanteurs d’opéra Enrico Caruso voulaient qu’il devienne ingénieur. Son professeur disait qu’il n’avait pas de voix et ne savait pas chanter.

 

► Walt Disney a été congédié par le directeur d’un journal qui lui reprochait de manquer d’idées. Il a aussi fait faillite plusieurs fois avant de construire Disneyland.

 

► Les professeurs de Thomas Edison disaient de lui qu’il était trop stupide pour apprendre quoi que ce soit.

 

► Albert Einstein n’a commencé a parler qu’à l’âge de quatre ans et à lire qu’à sept ans. Ses professeurs le décrivaient comme un enfant « lent d’esprit, asocial et toujours absorbé dans de ridicules rêveries. » En 1895, il a échoué l’examen d’entrée à l’école polytechnique de Zurich.

 

► Etudiant de licence plutôt médiocre, Louis Pasteur s’est classé quinzième su 22 en chimie.

 

► Isaac Newton avait beaucoup de difficultés à l’école primaire.

 

► Le père de Rodin avait l’habitude de dire : « Mon fils est un idiot. » Rodin fut refusé par trois fois à l’école des Beaux-Arts. Son oncle le disait inéluctable.

 

 ► Léon Tolstoï, auteur de « Guerre et Paix », n’a jamais terminé ses études. On disait de lui qu’il était « à la fois peu capable et peu désireux d’apprendre ».

 

► Henry Ford se retrouva sans le sou et fit faillite cinq fois avant de réussir.

 

► Winston Churchill redoubla sa sixième année. Il ne devint Premier Ministre de la Grande Bretagne qu’à l’âge de 62 ans, soit à la fin de sa longue carrière parsemée de revers et d’échecs. Il lui a donc fallu attendre « le troisième âge » avant d’entrer dans l’Histoire.

 

► Richard Hooker travailla sept ans à son roman humoristique intitulé M.A.S.H., et son livre fut refusé par 17 éditeurs avant que Morrow ne décide de le publier. C’est devenu un immense best-seller, un film à grand succès et une série télévisée  très populaire.

 

Des exemples comme cela, il en existe par milliers. Et ne croyez pas qu’elle n’arrivent qu’à l'étranger, le principe est le même pour tout le monde, quelle que soit sa culture. L'idée que la réussite est une affaire de "destin" ou de "chance" ou de "providence" est fausse !

 

Le succès ne tombe pas du ciel ! Soyez convaincu que derrière la plupart des histoires à succès sont des résultats de sommes d'échecs et de multiples tentatives ! 

 

Nous avons tous ce potentiel de réussite en nous ! N’abandonnez jamais !

 

Votre partenaire dans l'optimisme,

 

Michel POULAERT.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lavance_bleu 27/01/2011 08:59



Oui, j'ai déjà lu toutes ces histoires et elles m'inspirent pour persévérer, persévérer dans mon objectif. Il est vrai que c'est un processus de chute et rechute, de victoire... Ce sont des choix
que je fais chaque jour, des petits actes que je pose pour arriver là où je veux !