Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Source d'Optimisme

Replay de la conférence : "Le pardon, c'est se faire un cadeau"

20 Avril 2013 , Rédigé par Michel POULAERT Publié dans #Vidéos coaching

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

céline 02/05/2013 16:51


merci pour la conférence et tant pis pour les problèmes de liaison, c'est le contenu qui importait le plus!


je retiens une chose PRIMORDIALE: c'est l'idée de la maladresse, de la non-intention.


cela me fait réfléchir sur des atitudes que j'ai eu de manière impulsive alors qu'en face, c'est une personne plus maladroite qu "méchante"..cela concerne en plus, souvent, des gens très proches!

Michel POULAERT 22/05/2013 13:24



Vous avez retenu l'un des éléments essentiel : comprendre que notre entourage, tout comme nous-mêmes, nous ne sommes pas parfait malgré les bonnes intentions.



Benedicte Bernard 22/04/2013 16:41


Bonjour Michel,


n'ayant pu me connecter jeudi soir à la webconférence, j'ai pris le temps de la visionner aujourd'hui. Et comme toujours ces conférences sont des sources d'inspiration pour moi. C'est d'ailleurs
un heureux hasard qui m'a mené à Génération Optimiste il y a quelques mois (déjà) à une époque où j'étais en plein dans la tourmante. Et depuis vous m'aidez à avancer doucement mais sûrement
sur le nouveau chemin que prend ma vie.


 
Le sujet de la conférence : Le pardon, m'a particulièrement parlé car cette tourmante était lié à une personne qui m'a fait beaucoup de mal, au point où j'ai décidé de quitter mon emploi pour ne
plus souffrir et me protéger. Je fais donc ce travail de pardon depuis longtemps et pense y parvenir même si parfois certaines craintes me reviennent comme des schémas non déprogrammés encore :
je me suis surprise par exemple une nuit à penser à un job pour lequel j'avais postulé. Je n'ai pas encore eu de retour du recruteur et je me suis dis que c'était peut-être  un coup de cette
personne qui me voulait du mal. Elle aura par quelques moyens, persuadé le recruteur de ne pas me contacter !! Et là, je me suis rendue compte à quel point j'avais encore du chemin à faire pour
lui pardonner. Car je sais pertinament qu'elle n'a pas pu agir sur ce recrutement ! Comme tu le dis si bien, il faut du temps pour cela et nos vieilles habitudes reviennent dès que l'on baisse la
garde...


Mais peut-être que je pense toujours à elle car je sais qu'elle continue d'agir de façon malsaine sur les personnes de mon ancien environnement (mon ancien boulot) qui continuent de la cotoyer.
Je voudrais pouvoir les aider !! Dur dur de pardonner quand on entend encore parler de celle par qui le mal est arrivé.


Mais pour conclure sur une note positive, je sais que cette personne est arrivée dans Ma Vie pour me faire avancer : il n'y a pas de hasard à certaines rencontres...et celle-ci est un mal pour un
bien...


 


Bien à toi


Bénédicte