Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Source d'Optimisme

Une rupture amoureuse, c'est tellement difficile...

6 Juillet 2015 , Rédigé par Michel POULAERT Publié dans #Articles bien être

diamant_2.jpg

L’amour est probablement l’émotion la plus mystérieuse et la plus puissante qu’un individu puisse sentir. D'ailleurs, lorsqu'on le ressent, l'amour devient une énergie. Quand on est pris d’amour, bon sang, c’est tout le corps et l’âme qui aiment : on le sent dans la poitrine, le cœur bat des rythmes que nous ne connaissions pas, le ventre fait des nœuds, le cerveau est boosté, les hormones explosent, l’âme est légère, l’appétit disparait, le monde est d’un coup tellement plus beau et mon entourage tellement gentil,… On est tous passé par là non ? L'euphorie quoi ! 

Et oh combien n’est-ce pas agréable, euphorique, magique, et peut-être même… thérapeutique ! L’amour est capable des plus beaux miracles, mais aussi,… des pires cruautés lorsqu’il est mal exprimé ou meurtri ! En fait, c'est une énergie puissante qui nous donne des ailes ou à l'inverse nous paralyse jusqu’à nous donner un sentiment et des envies de destruction.

On est sur la même longueur d’onde ?

Dans beaucoup de nos « rapports amoureux », nous faisons tous des erreurs. Certaines moins graves que d’autres, cela fait aussi partie de la découverte et le développement de la relation, alors que d’autres rasent tout sur son passage tel un tsunami émotionnel sur la terre de votre âme. Les dégâts sont parfois considérables ! Les conséquences sont parfois encore visibles des années durant !
Les « bonnes intentions » ne justifient pas toutes les maladresses.

L’affaire est complexe. Il n’existe pas de manuel ou de mode d’emploi qui explique en long et en large comment aimer celui que nous chérissons. Et à l’inverse comment nous voulons « être aimé ». Nous avons tous nos individualités, nos différences ! C’est cela qui vous donne tant de charme et c’est pour cette raison que vous aimez tant celui (celle) que vous aimez !

Une « union » réussie n’est pas une question de « recette ».
C’est avant tout un cadeau que l'on veut offrir, c'est aussi une ouverture d’esprit, une disponibilité, de la générosité, du partage, des sacrifices, du temps, de la volonté de découverte de l’autre et avant tout... de soi.

Ben oui quoi, avant de pouvoir aimer « l’autre », n’est-il pas important d’apprendre à se connaître réellement soi-même ?
A se respecter soi-même ? A s'aimer soi-même ?
A s’accepter tel que nous sommes, mais aussi à accepter de s’améliorer là où nécessaire ? Ainsi, une fois heureux avec soi, on est capable de partager son bonheur avec l'autre. Et en cela réside une règle capitale : on n'aime pas pour recevoir en exclusive, mais avant tout pour partager et ensuite accepter l'amour de l'autre comme il veut le donner.

Ne culpabilisez pas si vous avez « échoué » votre relation. Prenez le temps et un peu de recul pour vous sentir mieux dans votre peau.

« Prendre du recul » en voilà un bien grand mot ! Mais ça veut dire quoi au fait ?
Pensez éventuellement aux pas que vous faites à reculons pour faire une belle photo d’ensemble… Pourquoi reculons-nous dans ce cas ?

Beaucoup de gens bien intentionnés (toujours bien intentionnés d'ailleurs) sont convaincus lorsqu'ils disent et pensent pouvoir changer tous les défauts de celui (celle) qu’on aime. Quitte à faire un excès de concessions, parce que « quand on aime, on peut tout » ! « je l’aiderai à changer », « avec moi, il changera » ou « il arrivera à surmonter ses traumatismes »,…

Qu’en est-il de cette pensée ? Est-ce vraiment vrai ?

Faire des concessions est une chose et c’est important, cependant ne vous éloignez pas trop de l'image que vous vous faisiez de votre compagnon idéal depuis votre adolescence. Cette image est l'expression inconsciente de vos besoins. Pensez, s'il le faut à cette image lorsque vous étiez célibataire: de façon presque inconsciente, c’est celle qui vous convient et c’est pour cela que vous vous l’aviez imaginée ! Lorsque les concessions vous entraînent vers une image totalement opposée à celle que vous faisiez (qui est, je le répète, l’image qui répond à vos besoins), évaluez alors les raisons qui vous poussent à faire un choix alors totalement inattendu et contradictoire avec vos valeurs. Vos réels besoins vous rattraperont toujours s'ils ne sont pas nourris. L’amour ne s’arrête pas à un coup de foudre ou à des « yeux craquants » !

Cessez de penser systématiquement que votre amour fera changer ce que l’autre doit changer ou que votre amour comblera un manque. Bien que vous soyez convaincu qu'il s'agit d'une croyance poussée par vos sentiments profonds, l’amour, ce n’est pas vouloir changer l’autre. On n’entre pas dans une relation amoureuse pour changer l’autre. Vous vous tromperez à tous les coups et tôt ou tard vous en payerez le prix.

L’amour durable, c’est vouloir partager avec l’autre, nuance.

Dites-vous bien que de toute façon, avec les années, vous allez changer tous les deux jusqu'à former un caractère qui vous sera propre, une personnalité du couple en quelque sorte, vous développerez un « caractère du couple » alors qu'en simultané vous garderez toujours votre propre identité individuelle.

(Ré)évaluez ce que veut dire pour vous le mot « amour », ce que cela représente pour vous, ce que vous voulez donner, mais aussi ce que vous voulez recevoir !
Vivre en couple est une merveilleuse expérience. C’est la plus belle aventure que l’Homme puisse vivre, c’est pour cela que vous devez mettre toutes les chances de votre côté !

La personne que l’on aime ne doit pas devenir un autre « soi-même ». Elle n'est pas le prolongement ou reflet de soi non plus. Etre unis et ne « former qu’un » ne veut pas dire que les différences n’existent pas.
Regardez vos mains par exemple : elles se ressemblent mais ne sont pas identiques. Sur la main droite, le pouce est à gauche. Sur la main gauche, le pouce est à droite (si vous les retournez, ce sera l’inverse ! Oui, je sais, c’est magique ;-) !). Regardez les empreintes, elles sont toutes différentes, tout comme les lignes de vos deux mains. Et pourtant, elles sont capables de travailler ensemble, tout en restant capables de fonctionner individuellement. Lorsqu’une main tient un stylo pour écrire, l’autre ne fait rien. Peut-on la lui reprocher ? En revanche, lorsqu’elles s’unissent pour jouer d’un instrument, le résultat peut être tellement exaltant qu’on peut se demander s’il n’y a pas plus que deux mains qui jouent ! Et encore, même en jouant cette symphonie de notes, la main gauche et la main droite jouent des notes tout à fait différentes mais oh combien harmonieuses lorsqu’elles sont « accordées » et « synchronisées »!

Accepter l’autre avec son (ses) imperfection(s), c’est aussi un peu s’accepter soi-même avec ses propres défauts. Lorsque cette acceptation reste dans la limite de la compatibilité et de l’acceptable, alors oui, continuez.

Venus et Mars, ça vous parle aussi non ?

Eh bien oui, souvenons-nous que la tendance « mécanique » de l’homme diffère beaucoup de la tendance « émotionnelle » de la femme. Lorsque nous gardons cela en tête, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir à comprendre et accepter l’autre. Les méthodes d’expressions et de perceptions sont différentes chez l’homme et la femme. Donnez-vous l’opportunité de vous découvrir et d’accepter que l’autre fonctionne différemment !

Pour les plus jeunes qui lisent ces lignes, prenez conscience que « vivre sa vie avec celui qu’on aime » est une décision lourde de conséquences. Inutile d’énumérer les avantages, vous les connaissez puisque vous l’aimez ! En revanche, souvenez-vous que l’engagement que vous prenez est fait pour durer et bien que la société actuelle à tendance à nous faire croire le contraire, c’est pourtant bien de cela qu’il s’agit : faire perdurer la relation jusque dans bien bien longtemps !

Pour ceux qui ont déjà des années de relation commune qui perdure : félicitez-vous chaque jour ! Continuez à dire à votre partenaire que vous l’aimez et aussi pourquoi vous l’aimez ! Tiens, faites-le directement après avoir lu cet article. Dites-le lui. Appelez-le (la) s’il le faut, oui, là directement après ! Observez et imprégnez-vous de sa réaction. Et pourquoi pas, partagez cette expérience ici même. Elle pourra peut-être aider d'autres !

Pour vous qui êtes divorcés, ça vous est arrivé « à vous aussi ». La fin d’une relation amoureuse n’est pas la fin de votre vie, même si cette union à comblé la plus grande partie de votre vie !

Chaque expérience de la vie, aussi négative puisse-t-elle paraître peut vous faire grandir.

Le divorce en soi vous aura peut-être diminué(e), mais l’expérience vous aura fait grandir ! Ce n'est pas une fin, ce sont de nouvelles opportunités qui s'offrent à vous, même si cela vous semble impossible et douloureux.

Vous avez du mal à vous en remettre : OUI, on peut se remettre d’un divorce ou d’une séparation ! Il y a une vie après la rupture ! Souvenez-vous qu’un bon divorce vaut mieux qu’un mauvais mariage ! Que, si c’est le cas, vous vous êtes sortis d’une atmosphère violente incurable. Aussi difficile que soit un divorce, aussi profondes que puissent être les cicatrices, aussi déstabilisant que cela puisse être, aussi trahi que vous soyez, il n’existe aucun moyen miracle pour guérir d’un divorce. Seul le temps et le travail vers un futur nouveau peuvent vous y aider ! Découvrez en vous de nouveaux trésors bridés ou cachés ! Utilisez cette énergie précieuse pour vous (re)découvrir ! Restez ouvert à votre nouvelle vie après cette vie !

Laissez le passé à sa place et retournez-vous vers la route immaculée du futur que vous allez construire avec toute votre expérience ! Les émotions « pompent » 80% de notre énergie. Essayez de chercher celles qui vous guériront et reconstruiront ! Entourez-vous de personnes qui vous tireront vers le haut !

Accepter l’échec de son couple permet de retrouver l’équilibre interne et de mieux vivre sa vie personnelle et parentale.

Vous, mères seules, vous êtes admirables ! Vous êtes courageuses, persévérantes, créatives et talentueuses ! Non, ce n’est pas facile de s’occuper seule des enfants, mais vous y arrivez probablement extrêmement bien et peut-être mieux qu’au milieu des disputes et violences que vous aviez pu vivre auparavant. Vous êtes courageuses et remarquables ! Félicitez-vous ! 

C’est maintenant le temps de prendre du temps pour vous-même. Travaillez sur vous, laissez le temps guérir votre cœur meurtri. Ne négligez pas cette réalité : le temps est indispensable à la guérison.

La vie reste un défi et vous avez encore quelque chose à apporter à quelqu’un d’autre ! Vous n’êtes pas un vulgaire « déchet » ! Vous êtes toujours ce magnifique diamant. Il faut peut-être simplement le (re)polir un petit peu pour qu’il redonne tout son éclat éblouissant !

Vous êtes un diamant !

Votre serviteur dans l’optimisme,

Michel POULAERT. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Teddy 10/11/2013 00:57


Oui, quand la fille que vous aimez, et avec qui vous êtes depuis 8 ans, vous quitte pour un autre mec, c'est juste un malentendu. La bonne blague.





"C'est un malentendu":C'est exactement ce que je me suis dit quand j'ai du quitter notre appart parcequ'elle venait de m'annoncer qu'elle voulait qu'on se sépare, comme ça du jour au lendemain.
Un mois après j'apprends qu'elle est déjà avec un autre mec. Mais ce n'est qu'un malentendu.


 


Pfffffffff

Michel POULAERT 10/11/2013 01:06



Cher Teddy, 


Cet article a pour objectif de toucher le plus de gens possible dans la plupart des situations.
Oui, il arrive que dans certains ca il ne s'agisse pas de malentendu...

Je vous souhaite bon courage, la reconstruction est possible (je n'ai pas dit "facile"). 



DJI PIERRE 16/10/2013 01:00


GRAND MERCI pour votre soutien infini dans ma vie de chaque jour, en particulier pour la vie de couple.

Carole 10/10/2013 12:00


Michel,


vous étes merveilleux ,


votre objectivité en aidera plus d'un a se redresser.....


Merci por vos articles passionnants,


ma vie est encore plus belle qu'avant désormais grace à toutes vos idées,je grandit chaque jour davantage car mêm si au fond de soi on sait la plupart des choses ,l'on en est pas toujours
forcément conscient..


Au plaisir de vous relire,votre amie ,éternelle optimiste.

Marie 09/10/2013 09:53


Merci !

M 25/01/2013 16:12


Bonjour,


j'ai lu avec beaucoup d'attentions cet article...Tout cela est fort intéressant et effectivement vous avez raison dans ce que vous dites mais il n'en est pas moins vrai qu'il faudra probablement
beaucoup de temps pour se remettre d'une rupture amoureuse...Je me suis faite plaquée il y a deux mois sans m'y attendre...J'avais projeté ma vie avec cet homme, il m'a investi dans les travaux
de sa maison en me disant que c'était légitime car ça serait notre foyer donc pour moi pas de doute chez lui qu'il souhaitait faire sa vie avec moi...Nous avons été ensemble 4 ans et et vécu
ensemble 2 ans et demi....Bref...tout ça pour dire que quand on tombe de haut se remettre d'une rupture n'est vraiment pas évident surtout quand l'autre nous dit qu'on est 100% fautif que c'est
moi qui ai sapé notre relation à l'usure...Je reconnais une part de responsabilité mais tout me mettre sur le dos c'est dur....C'est plus ""simple"" de se remettre quand l'autre est honnête,
qu'il nous traite en être humain, que les choses se font dans le respect...Quand ça se passe mal et qu'on nous enlève toute dignité humaine c'est très difficile de se dire qu'on vaut encore
quelque chose....Rester avec sa culpabilité n'est pas simple non plus car on se dit qu'il a peut-être raison que c'est de ma faute...Je vois une psy mais c'est loin d'être évident et on est loin
d'être optimiste....Il faut en tous cas beaucoup de temps je pense pour que le cerveau cesse d'associer ma vie sentimentale uniquemet à cet homme...EN tous cas c'est difficile et on a
l'impression qu'on sera malheureuse pdt un bon bout de temps!

Samuel@motivation-au-travail 08/01/2013 18:51


Bonjour Michel,


Très bel article qui a fait beaucoup écho en moi...


Très interessante cette vision du partenaire idéal qui serait le reflet inconscient de nos besoins. Je n'avais jamais vu les choses sous cet angle et pourtant je sens intuitivement que cette
vision est très juste ! Je trouve que c'est un bon repère pour ne pas se perdre dans une relation, pour savoir aimer l'autre en restant soi...


Je vais laisser mûrir cet article en moi... Merci !


Enfin, tu dis


"Il n’existe pas de manuel ou de mode d’emploi qui explique en long et en large comment aimer
celui que nous chérissons"


C'est vrai, un tel manuel n'existe pas (et n'existera probablement jamais). Cependant, je te conseille la lecture de "Comment s'aimer toujours" De Patricia Delahaie.


Elle décrit magnifiquement les choses. Le livre aide à se faire une image concrête et pratique de la relation de couple, ce qui se passe "réellement" dans un couple. Une image aux antipodes des
croyances répandues et partagées dans notre société qui sont... si peu aidantes !


Ce livre m'a énormément apportté !


Amicalement.


Samuel


 

DORE Anna 08/01/2013 09:37


Bonjour,


Vous êtes un diamant! dites-vous. Oui et on l'oublie assez facilement.


Le diamant est aussi éternel. Oui, puisse notre court passage sur terre, éveiller de nouvelles passions, de nouveaux talents et ainsi perpétuer notre savoir.


Il est dur, mais rend, oh combien de services au vitrier, etc. Oui, la vie est dure.


Sa splendeur est incomparable! Oui, Nous, nous sommes uniques et c'est cela qui fait notre richesse, mais aussi notre malheur...


Continuer ce que vous faites! Je lis régulièrement vos articles. Cela donne à réfléchir. 


Réfléchir, cela donne la nausée à certaines personnes : elles cataloguent un peu vite les autres. On ne peut changer le monde! direz-vous. Mais cela fait mal.


Continuer à nous faire réfléchir.


 


Anna Dore


 

Sophie r. 07/01/2013 22:52


Bel article très complet, merci pour ce
partage!


Rupture...cassure: les mots sont durs
et violents et l'amour vrai se veut si doux, paisible et rassurant. Et si c'était juste défaire des liens et passer à autre chose sans jugement négatif et simplement considérer que c'est la
fin de l'expérience. De cette expérience précisément.Prendre la vie comme une longue succession d'expériences permettrait de moins souffrir et de faire de chaque épreuve un petit barreau pour
continuer à gravir l'échelle de notre bonheur.


 


Je ressens un bémol sur le fait que "vivre
en couple soit la plus belle aventure que l'homme puisse vivre", et je mettrais le cap plutôt sur "la belle aventure que l'homme puisse vivre est sa propre découverte de vivre avec
lui-même", après nous pourrons voguer vers l'autre. Il me semble que beaucoup préfèrent vivre en couple et fuient ainsi la solitude par peur de couler d'isolement.


Peut-être qu'il est préférable d'être
d'abord dans un état de complétude et non en recherche de "sa moitié",  sinon c'est certain: prendre l'autre pour combler un manque sera voué au désastre!Brasse
coulée?


 


Oui, l'autre, notre merveilleux miroir,nous
aide à accepter nos imperfections car franchement quand on ne supporte pas un défaut chez l'autre, il y a fort à parier que ce fameux big défaut nous l'avons!Mais bon, la poutre...toujours...et
nous avons souvent la vue basse.


 


Et si nous gardions nos précieux
20% pour dire "je t'aime" à tous ceux que nous rencontrons avec le coeur sur notre chemin pour rayonner de toutes nos facettes de petit diamant et se rappeler que c'est
"soi-même le meilleur des meilleurs", non? Parce que même si cassure, rupture passée présente ou future, chacun a le pouvoir optimiste de décider et de (se) dire:"même pas peur"...

couette.88 16/02/2011 00:18



Se séparer, c'est aussi une facon de danser sous cette pluie où on est obligé de rester... encore un peu... il faut juste changer de musique, d'ambiance et de pas...


Moi, j'ai essayé de "faire avec", parce que je l'aime. Mais, il est allé "trop loin" et s'il ne me respecte plus, je ne peux plus le regarder avec les mm yeux et le mm coeur, il me l'a brisé et
avant qu'il ne me brise moi complètement, j'ai pris ces jours derniers ma décision de le quitter. Mais, on n'a pas encore eu LA discussion.


Après 10 ans, je sais que notre pb ne va pas se régler. Au contraire. C de pire en pire... tant pis.... une expérience de plus...



odile 15/02/2011 13:32



Merci et bravo mais ne faudrait il pas aussi apprendre à ne pas se mettre à deux n'importe comment avec n'importe qui, par peur de solitude et en urgence et aussi à veiller à la bonne marche du
couple ?


Beaucoup bâclent le démarrage-rencontre et négligent la suite.....d'où séparations. Bien que pour moi, le divorce propr soit le seul remède à un couple malade....sans solution-négociation..


Odile