Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Source d'Optimisme

Vous avez votre bonheur entre vos mains

25 Août 2014 , Rédigé par Michel POULAERT Publié dans #Articles bien être

Poussin« L’homme n’est pas l’œuvre des circonstances.

Les circonstances sont l’œuvre de l’homme. »

Benjamin Disraeli

 

Bien que certaines personnes négatives, aigries, blessées ou/et fermées s’opposent ou rejettent ce principe de vie, je suis convaincu que nous sommes les seuls responsables de la qualité et de l’état de notre vie. Ma propre expérience, l'observation des gens heureux (à l'inverse des gens malheureux) et celle de mes clients ne cessent de le prouver encore et encore !

 

A chaque accompagnement, à chaque entretien, il ressort que l’argent ou le niveau social ne sont pas le bonheur en soi. Ce qui rend heureux, c'est l’épanouissement émotionnel et interne qui vous permet de vivre la vie de façon positive : la vie n’est pas parsemée que d’épreuves et d’échecs, mais de défis et de résultats. C'est aussi être capables de se simplifier la vie au milieu d'un système social complexe. C'est savoir apprendre à s'aimer avec toutes ses blessures parce qu'on leur a donné une place, un sens et qu'on est arrivé à honorer toutes nos douleurs comme étant des étapes qui nous ont fait grandir, qui ont forgés notre nous intérieur. C'est être capable de pardonner, de laisser les offenses entre les mains de ceux qui les ont causées et considérer la colère ou la méchanceté de l'autre comme son ressenti, sa possession, sa colère, sa frustration, sa jalousie, son ignorance, sa maladresse aussi parfois.

Les mots que nous utilisons ont aussi un impact considérable sur ce que nous allons ressentir ou ressentons... Nous les utilisons souvent inconsciemment et ils expriment ce que nous vivons. Mais à l'inverse, les mots chargés de négativité, d'émotions assassines et dévalorisants influencent eux aussi nos perceptions et les résultats de nos visions, de notre focus, de nos choix et de nos croyances.
Ce n'est pas ce que nous vivons qui crée notre bonheur mais ce que nous faisons avec ce qui nous arrive.

 

Notre perception personnelle des éléments et événements qui nous entourent contribue à la création de nos "états internes".
Lorsque nous prenons la peine de s'efforcer de minimiser les influences externes (je dis "minimiser" pas "renier"), lorsque nous prenons la pleine responsabilité de nos émotions, de nos ressentis et nos interprétations des événements de la vie et que nous ne cherchons pas à les justifier par les pressions ou des justifications "externes", nous devenons maîtres de notre taux de bonheur. C'est cet état d'esprit qui fera que votre bonheur est durable, qu'il dure sur de plus longues périodes ou qu'il sera éphémère.
Nous sommes responsables de la qualité de notre bonheur !

 

Ne laissez pas votre vie entre les mains de ceux qui vous entourent ou des événements qui vous touchent, vous le pouvez mieux que quiconque ! Oui c'est vrai, on ne choisi pas toujours de subir une épreuve, néanmoins il est de notre devoir, envers nous-mêmes, d'accepter que nos ressentis face à ces difficultés est de notre entière responsabilité.
La notion de "responsabilité" est pour moi une notion clé, indispensable pour tous ceux qui veulent (re)prendre leur vie en mains ! Sans celle-ci, l'espoir d'une vie meilleur est vain. Lorsque nous sommes responsable de notre vie, nous ne cherchons plus d'excuses, ce n'est plus la faute du gouvernement, ni des banques, ni du patron, ni de ma compagne ou mon compagnon, ni de Pôle Emploi, ni des collègues, ni de ma famille,... Oui, c'est vrai, ils sont parfois responsables des situations dans lesquelles nous nous trouvons, certes, mais lorsque nous prenons la responsabilité d'admettre que le résultat sur notre vie ne dépendra de ce que nous ferons avec ces "informations", c'est à ce moment là que notre esprit s'ouvre à des solutions les plus créatives et originales. Vous allez faire appel à votre cerveau créatif pour se mettre en "mode solution". C'est alors que vous vous posez les bonnes questions et que le changement peut s'opérer. On cesse alors de se poser les questions immobilisantes (auxquelles nous n'aurons jamais de réponses d'ailleurs) telles que "pourquoi moi", "ça tombe toujours sur moi", "qu'est ce que j'ai fait au Ciel",...

 

N'attendez pas que votre entourage créée votre bonheur. 
Cessez d'espérer que d'autres doivent vous rendre heureux. 
Cessez de penser que vous ne pouvez vivre le bonheur que si "l'autre" vous en procure.
Rien n'est plus faux ! Vivre avec la conviction que votre bonheur dépend de ce que les autres vont vous donner est une pensée limitante et est une chimère.

Cette responsabilité vous incombe à vous et à vous seul, tout simplement parce que le bonheur est une émotion individuelle et personnelle, même si elle est partagée, elle est toujours vécue différemment par tous ceux qui le vivent. Le bonheur est quelque chose qui se partage, certes, on peut se nourrir du bonheur des autres, cela peut nous inspirer et motiver à l'atteindre, cela peut nourrir votre foi que "si c'est possible chez d'autres" que ça l'est pour vous aussi. Il n'y a pas de raison !
A force d'attendre des autres ou des circonstances ou des "étoiles" ou "du sort" que les choses se passent... vous serez toujours déçus, donc malheureux. La posture ce l'attente ne procure jamais de satisfaction. Ce n'est pas de la patience, c'est un déni de responsabilité qui entrave toutes les actions que vous pourriez mener pour atteindre votre degré de bonheur et de satisfaction. Et puis, c'est l'action qui nourrit la confiance en soi, pas l'inverse.

Pas convaincu ?
Mes nombreuses rencontres et voyages dans le monde m'a convaincu de ce principe. Combien de fois n'ais-je pas rencontré de misère humaine où les gens ne connaissaient pas la moitié du confort que nous connaissons. Et puis, pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour le constater. Proche de nous, il y a des gens complètement démunis, des gens frappés par de vrais drames de vie, d'autres par des handicaps qui arrivent à donner un sens à leur vie et à construire sur ce qu'ils ont et osent affirmer être heureux, parce qu'ils l'ont trouvé au plus profond de leur âme. Leur attention se porte sur des valeurs qui nourrissent leur bien-être intérieur, ils ont réussi à trouver des petits bonheurs qui nourrissent leur optimisme.
Réfléchissez un instant : je suis sûr que vous connaissez quelqu'un que vous admirez parce qu'ils sont heureux alors que tout autour d'eux dit que c'est impossible. Demandez-vous pourquoi... Non, ce n'est pas forcément de la renonciation ou du fatalisme (bien que cela existe bien entendu), il s'agit avant tout d'un état d'esprit et d'un mode de fonctionnement positif.
Continuez votre réflexion et pensez aux grands hommes tels que Nelson Mandela ou à tous ces autres héros de l'Histoire Internationale qui ont gardé une foi inébranlable de jours meilleurs. Ceux-ci ont été grands dans l'action !


C’est possible ! C’est la clé du succès de tous ceux qui réussissent à accomplir leurs rêves, leurs objectifs et leur bonheur ! Ils l'atteignent tout simplement parce qu'ils l'ont visualisé au préalable, y croient et agissent en accord avec cette vision ! Ils créent des environnements favorables autour des adversités et savent accueillir les inattendus. 

 

Vous êtes le créateur de votre vie !

La vision que vous vous faites des choses influencera votre perception, vos questionnements, vos paroles et votre vie !

 

Soyez l’architecte de votre vie en décidant de changer vos modes de pensées et votre vision ! Ne regardez pas sans cesse les obstacles, mais les points de fuites et les solutions ! 

 

Belle journée enthousiasmante et motivante à tous !

 

Votre serviteur dans l’optimisme,

 

Michel Poulaert.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

matuszak 15/04/2011 11:03



je suis d'accord avec ce qui est écrit mais de là à signer ces phrases tout en te respectant et ne pas douter de ta " bonne volonté" gracieusement j'en doute, elles sortent des bouquins new age
Michel et je ne t'en veux pas mais de là à signer on dirait du cpier collé et là s'arrête certainement bc la reelle motivation mais je suis heureuse de les voir car en ce moment je souffre et
dans mon cas c'est l'autre qui a sa vie entre les siennes) et sans le sou c'est encore plus difficile amicalement ton ami et ami a un sens .JMM