Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Source d'Optimisme

J'ai lu et je partage avec vous... #14 - « L’Homme est le reflet de ses pensées »

13 Juillet 2012 , Rédigé par Sources d'Optimisme et de Réflexions Positives Publié dans #J'ai lu et je partage avec vous...

9782892257014« Les étourdis, les ignorants et les fainéants, qui ne voient que les effets apparent des choses et non leur substance, parlent de chance et de bonne fortune. En voyant un homme riche, ils s’écrient : « comme ils est chanceux! » Devant un intellectuel, ils s’exclament : « Voilà un être hautement avantagé! » Et, remarquant le caractère plein de bonté et la vaste influence d’un autre, ils déclarent : « la chance lui a souri dans chacune de ses entreprise! »

Ils ne voient pas les combats, les échecs et les tentatives que ces gens ont dû vivre de plein gré afin d’acquérir de l’expérience. Ils n’ont aucune idée des sacrifices qu’ils ont dû faire, des efforts inébranlables qu’il leur a fallu, des renoncements qui leur ont permis de surmonter l’insurmontable et de concrétiser la vision qui habitait leur cœur. Ignorant les ténèbres et les chagrins, ils ne voient que la lumière et la joie et nomment cela de la chance. Ils ne voient pas le voyage long et pénible, mais n’en retiennent que leur but plaisant et l’appellent bonne fortune ; ils ne comprennent pas le processus, n’en percevant que les résultats, qu’ils appellent de la chance.

 

Dans toutes les affaires humaines, il y a des efforts et il y a des résultats. La chance n’existe pas. Les talents, les pouvoirs, les possessions matérielles, intellectuelles et spirituelles sont les fruits de l’effort. Ce sont des pensées concrétisées, des buts atteints et des visions réalisées.

 

Vous construirez votre vie grâce à l’image de la vision que vous glorifiez dans votre esprit et de l’idéal qui règne dans votre cœur. Vous deviendrez à la fois cette vision et cet idéal. »

 

James Allen

Dans « L’homme est le reflet de ses pensées »
(Ed. Un Monde Différent)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FRED 15/07/2012 13:04


Bonjour,


Vindicatif ? Non. Je suis entièrement d'accord avec cette réalité ( ce n'est pas une idée, c'est un fait), que rien n'arrive sans progrès, sans travail, sans exercice quotidien. Et sans remise en
question également. D'ailleurs, il n'est pas rare qu'un handicap, "obligeant" à la lutte, rende les personnes concernées plus proches de la notion de combat, de lutte. J'en sais quelque chose.
J'ai dit dans mon précédent commentaire que cela ne suffit pas. Il faut aussi un peu de chance, une alchimie. Quand vous dites, "la chance n'existe pas", je ne suis pas d'accord, vous êtes dans
une mécanique, une simple relation de cause à effet. Je maintiens mes propos. Vous me demandez ce que je cherche ? Je me bats pour que ma vie dure le plus longtemps possible, pour assurer à ma
famille, ma femme et mes enfants,  ma présence, et mon soutien. Ne vous énervez pas quand quequ'un dit son avis. Je vais vous dire le mien au sujet du blog : le fait qu'il y ait un livre
"attaché" au blog, fait de ce dernier une publicité. J'ai cru adhérer à un blog qui était une source d'optimisme pour tous, au dessus de toute considération commerciale. Je me désabonne, et vous
salue.

Michel POULAERT 14/07/2012 10:52


Cher Fred,


Qui parle d’amalgame ? Vous postez vos convictions vindicatives tel un détracteur féroce qui lutte contre tout ce qui est
contraire à ses idées… C’est votre libre droit.


Vous parlez d’amalgame alors que vous en faites vous aussi. Qui a affirmé qu’il n’existait pas d’accidents, d’infirmités, d’handicap,
d’échecs, de déceptions, de douleurs, de tristesses,… N’est-il question que d’argent ou de biens matériels ? C’est la seule chose que vous retenez de cette publication (qui n’est qu’un
extrait d’un livre dont j’assume et approuve le contenu) ?
Ne confondez pas « chance » avec « hasard ».


 


C’est vrai, il y a des gens qui héritent d’une fortune. Mais qu’est ce qui leur garanti qu’ils puissent la maintenir ? Que
font-ils pour conserver ou faire croître cette fortune ?


C’est vrai il y a des gens qui font de bonnes rencontres. Mais qu’est qui leur garanti qu’ils sont capable d’accueillir ces rencontres
comme de nouvelles ouvertures ?


C’est vrai il y a des gens infirmes.  Mais qu’est ce qui fait la différence entre ceux
qui s’en plaignent, se victimisent et d’autres qui font des miracles comme par exemple assister à des jeux Olympiques ou participer à des concours de danse ?


C’est vrai qu’il y a des gens qui sont victimes des choix et actes des autres. Mais qu’est ce qui fait la différence entre une
personne qui avance, qui arrive à donner un sens à ce qui lui arrive et une autre qui ressace sans cesse et ne s’en sort pas ?


C’est vrai que certains combats sembler durer toute une vie, oui.


C’est vrai que la vie semble bien injuste envers certaines personnes.



Est-ce le but de ce blog d’en parler ? N’y a-t-il pas assez de sources qui en parlent, en commençant par les médias, friands de
telles histoires dramatiques ? Ici, on parle de sources qui suscitent l’optimisme, l’envie de nourrir son âme de choses positives, qui inspirent, sans renier les réalités de ce monde. La
réussite, le bonheur, la joie sont aussi des réalités que ça plaise ou non.
J’ai rencontré des infirmes heureux et épanouis.


J’ai rencontré des gens vivant dans la misère affirmer être heureux.


 


Et qu’en est-il de tous ceux qui, par la force, la foi, le courage, la persévérance, l’optimisme, l’enthousiasme réussissent ce qu’ils
entreprennent ?


Ceux qui, sans diplômes ou défavorisés par la vie arrivent à créer des entreprises saines, inventent des choses révolutionnaires, sont
à la source d’idées originales ?


Vous semblez affirmer, en sous entendu, que ceux qui connaissent un certain succès dans leur vie n’ont eu qu’à « claquer dans les
doigts »…


Sommes-nous vraiment par hasard en train de discuter ? Vraiment ?



Alors, pour illustrer cela avec une métaphore, on peut par exemple suivre un stage de conduite qui va nous aider à mieux contrôler
votre véhicule, cela va vous donner plus de compétences, une vision nouvelle de la conduite en cas d’incident, de dérapage,... Mais est-ce que cela va vous garantir que vous aller éviter à tous
les coups les accidents ? Non, bien sûr que non, mais vous aurez augmenté vos chances de les éviter. On vous aura appris à vous concentrer sur tout ce qui va vous aider à l’éviter ou le
minimiser. Vos chances seront plus grandes de ne pas en avoir, là où un autre en aura à coup sûr… Parce qu’il se sera concentré sur l’obstacle, par exemple.



Nous parlons ici d’un « état d’esprit », d’une « attitude », que l’on l’approuve ou non. Et une attitude ne
garanti pas non plus que nous réussissions tout ce que nous entreprenons, mais on se sent pousser des ailes, on se sent plus heureux, on donne un sens aux échecs,…  Et puis, il ne s’agit pas d’une idée, c’est prouvé par diverses études scientifiques : l’optimiste vit plus longtemps et est moins souvent touché par les
maladies. Etrange non ?


 


N’oubliez pas : le but de ce blog est d’inspirer, de motiver, de positiver. Et si des lecteurs, décidés de jouer un rôle de
détracteur, se battant sans relâche pour prouver que la vie n’est pas si simple, oui, ils auront raison, et puis ?


La vie n’est pas simple, mais qui a dit qu’elle l’était ?


Difficile ne veut pas dire impossible ?


Et puis tout dépend de nos points de vue… de nos perceptions.


 


Après, chacun voit midi à sa porte, mais si votre but est de poster des commentaires vindicatifs, si ces publications vous dérangent à
ce point, que cherchez-vous?

FRED 13/07/2012 21:38


La chance existe, c'est d'ailleurs par hasard que nous sommes là en train de discuter. L'Auteur dit que que la chance n'existe pas : l'effort est la plupart du temps récompensé, mais il y a les
"bien nés", les rentiers, il y a les victimes d'accidents, les infirmités, les tares, les handicaps. Ce qui est sûr, c'est de dire que tous les combats sont gagnants pour celui qui les produit,
mais hors des deux champs évoqués, les biens matériels, les connaissances.Les biens matériels ne sont pas toujours acquis à la force du poignet. Les connaissances sont le fruit d'un travail
assidu. En regroupant les deux, l'auteur nous fait croire que les biens matériels, l'argent, s'acquièrent comme les connaissances, par la patience et tenacité. Cet amalgame me parait un artifice
trop simplificateur, et au lieu de motiver (je vais me battre sans relâche), il détruit ( pourquoi autour de moi ce n'est pas comme dans le livre...).